Cette question reste d’autant plus justifiee que le propos touchant a l’anthropologie du duc de La Rochefoucauld est fort sombre.

Celui-ci fera mouche via des enonces fort bien ramasses qui vont a l’essentiel.

« Ce qui se devoile beaucoup se devoile en peu de mots », de sorte que ces maximes peuvent blesser plus d’un qui est attentif a leur propos. Celles-ci piquent au vif l’intelligence de celui qui en ressent immediatement votre effet vexatoire certain. On se refuse aussi a un reconnaitre une verite tant votre qu’elles revelent reste odieux ! Notre Rochefoucauld, pourtant, ne fera que reprendre l’idee que les hommes seront dans un etat de corruption lie au peche originel. Celui-ci ne fera que mentionner la separation entre Dieu et les hommes et, par ce biais, ce qui lui permet d’affirmer son incredulite devant nos pretentions des hommes, qu’elles s’affirment dans un ideal philosophique ou religieux. On ne est en mesure de ici que songer a ceux qui, en depit de la Chute originelle, considerent que l’homme conserve une partie de sa perfection ontologique toute premiere la ou nos partisans de Jansenius, et des augustiniens considerent la Chute d’une facon telle que pour eux notre nature est avariee levant le masque des vertus mensongeres de fai§on que bien rachat est voue a l’echec ; il s’ensuit que notre liberte n’est qu’illusoire. « La Rochefoucauld adosse le anthropologie au peche originel a seule fin de rappeler que nos humains vivent depuis votre evenement primordial dans une nature en perdition. » L’homme reste un etre chaotique, ballotte par ses passions, ses « humeurs » corporelles, dont le seul clinamen est de se envoyer a une lutte pour la possession, le pouvoir et la gloire. Comment ne pas donner raison a Notre Rochefoucauld ? Notre violence de l’egoisme triomphe, ainsi, contrairement a Rousseau, le duc affirme beaucoup que c’est bel et bien la nature humaine qui gate la societe et non l’inverse. « Notre brutalite des ego se farde simplement en une hostilite pacifiee nommee civilite, et l’amour-propre, toujours present dans le c?ur des hommes, se pare En plus douces apparences Afin de parvenir a ses fins. » Bref, nous vivons en haute comedie sociale, une comedie faite de travestissements les plus divers et ou l’hypocrisie est de mise. On voit la 1 point essentiel a relever : on dit de l’homme qu’il ruse, qu’il calcule ; or Afin de J’ai Rochefoucauld, les hommes sont en realite inconscients des forces qui les font agir ; ils sont agis, menes, manipules. Le « connais-toi toi-meme de Socrate » reste donc illusoire. C’st alors que la revelation de ce qu’est l’homme est l’objet de l’ensemble des contestations. Ainsi Madame d’la Fayette s’insurge : « Ha ! Quelle corruption il va falloir avoir au sein d’ l’esprit Afin de etre capable d’imaginer tout cela ! ». J’ai modernite des Maximes.

Toute verite est-elle donc solide a reconnai®tre ?

Nous nous interessons a J’ai Rochefoucauld car une telle question a travers le propos fort peu aimable a l’endroit de l’homme se pose ineluctablement. Il semble a des yeux le predecesseur des penseurs du soupcon tels que Marx, Nietzsche ou encore Freud. Que nous dit-il ? Que nous ne saurions nous montrer tel que nous sommes, le vernis civilisationnel y veille car nous serions en presence d’une laideur telle que nous ne pourrions l’accepter. Pour lui, la bravoure militaire cache le gout du meurtre, l’indulgence ? Une peur de se venger, la generosite ? Un moyen de se faire aimer, l’humilite ? Notre volonte de ne pas susciter la jalousie. Nous pourrions ici embrayer via la facon dont Nietzsche concoit la pitie concernant saisir ce lien etroit qui le lie a J’ai Rochefoucauld. Nous pourrions aussi envisager le concept de sublimation chez Freud avec l’auteur des Maximes. « Nietzsche salue en La Rochefoucauld l’habile archer qui loge a tout coup ses traits au noir d’la nature humaine. » il convient ici emettre une critique d’un natif de Cherbourg, Roland Barthes, qui ne voit en l’auteur des Maximes qu’un simple critique de des heures alors aussi que La Rochefoucauld n’a trouve autant d’actualite dans notre temps present ou rivalisent les professeurs de la vie heureuse, de la sculpture de soi et autres fadaises pour un public sous pilotage automatique. Ainsi que l’estime T. Todorov, « le ?uvre est un aiguillon toujours actuel concernant affirmer l’homme et le monde. » Oui, Il existe bien une modernite du duc de La Rochefoucauld face aux receleurs d’une ethique dont la « bonne parole » cache bien des vices. Comme d’etre aime, suivi.

Comment parler de La Rochefoucauld et le faire comprendre ?

Quel ressort psychique pourra animer un homme qui se veut eclairer un public sinon un desir de le dominer du haut d’un magistere. Et la, a votre instant, vos yeux se portent (ou devraient) par moi pour manifester une denonciation : ne suis-je nullement dans une telle posture-la, moi, precisement ? Le doute est de mise et me voici contraint a votre exercice difficile : celui de dire non alors que ce non pourrait i?tre encore une facon rusee de redoubler votre oui ! Dois-je aussi penser : croyant au bien fonde de votre qu’enonce La Rochefoucauld, comment pourrais-je echapper moi-meme a votre comment marche blendr qu’on pourrait appeler une aporie.

La Rochefoucauld, la nature humaine reste utilitariste.